Conférences 2018-2019

Marie-Charlotte Cadeau : Jouissance et "folie" féminine -2

EPhEP, MTh1-ES2 9, le 14/01/2019

La dernière fois nous avons vu brièvement que Lacan, disons dans la première partie de son œuvre, dès les années 50 bâtit son discours sur la sexualité autour du signifiant « phallus ».

Marie-Charlotte Cadeau : Jouissance et "folie" féminine -2

Claude Landman : Développement, fonctionnement et processus psychiques - 4

Lors de la conférence inaugurale qui présentait le travail de cette année consacré à la psychopathologie depuis Freud, je vous faisais remarquer que pour tenter de répondre à la question que pose Lacan, celle de savoir par quel privilège, dans sa rencontre avec l’hystérique, Freud a pu trouver la porte d’entrée dans ce qu’il désigne comme l’inconscient, je serai amené à reprendre avec vous certains textes qui ont présidé à la naissance de la psychanalyse.

Nous nous sommes ainsi successivement intéressés au texte de 1893, intitulé « Quelques considérations pour une étude comparative...

Claude Landman : Développement, fonctionnement et processus psychiques - 4

Dr Jean Garrabé : Fondation de l’hospice Salpêtrière. Fin des procès de Sorcellerie

Je vais vous parler aujourd’hui d’une histoire absolument rocambolesque dont je ne sais pas trop comment il faut la qualifier, politico-médico… religieuse, qui s’est déroulée sous le règne de Louis XIII, alors que le principal ministre était le cardinal de Richelieu.
Cela vous donne déjà un contexte ; nous sommes à la fin des guerres de religions et la ville de Loudun - ce qui est intéressant à ce propos - était une ville à majorité protestante et on avait eu dans les guerres de religions, beaucoup de mal pour la réduire, ce dont Richelieu n’était pas très content. De telle sorte qu’...

Dr Jean Garrabé : Fondation de l’hospice Salpêtrière. Fin des procès de Sorcellerie

Benoît Fliche : Phénomènes d'emprise, suggestions et croyances - 2

Alors, on avait arrêté le cours sur cette question, je dirais, de confiance entre le praticien et le sujet de l’hypnose, mais ce qu’il est important de noter, c’est que le praticien lui-même doit avoir confiance en lui. Il doit croire en ce qu’il fait. Il y a un étudiant qui m’a posé la question : est-ce que vous allez parler de « L’efficacité symbolique », de cet article de Lévi-Strauss[1] – qui est très intéressant et que je vous invite à lire – ?… Et est-ce que c’est dans cet article que Lévi-Strauss parle de ce chamane qui ne croit pas au chamanisme, mais qui commence à chamaniser, et...

Benoît Fliche : Phénomènes d'emprise, suggestions et croyances - 2

Pages