Bienvenue sur le site de l'EPhEP

 

Le Printemps

Document mis en ligne le 10/12/2017

- Conférence d'Anne Joos :"La PMA nous laisse-t-elle sans voix ?"

- Rendez-vous sur notre page facebook pour voir la journée "Why was psychoanalysis founded by an emigrant ?" organisée à Dublin par "new studies on Hysteria" Seminar Group

 

Documents mis en ligne le 03/12/2017

- 2ème conférence de Charles Melman : Théories se rapportant à la psychopathologie-2

- Retour sur une journée Psychanalyse et littérature à Forcalquier sur "Le traumatisme était-il sexuel ?"

 


Edito de Charles Melman : L'énorme sexuel

Un policier tue des membres de sa famille puis se suicide.
Les commentateurs disputent aussitôt la validité de la décision récente qui veut que l'arme lui ait été laissée en dehors des heures de service.
Un producteur de cinéma se livre à des inconduites sexuelles. Les médias se font aussitôt l'écho des détails poivrés de ces mauvaises manières.
À chaque fois un cas singulier va être enregistré comme fait de société et en appeler à une adaptation de la...

EPhEP, MTh3-CM, 30/11/2017

Nous allons essayer de nous réchauffer avec un sujet parfaitement excitant. On va voir si, effectivement, il vous met de bonne humeur.

Il s’agit donc aujourd’hui...

EPhEP, Grande conférence, le 16/11/2017

Anne Videau, Anne Joos et S.Calmettes
Anne Videau, Anne Joos et Sandrine Calmette

Quelle place l’enfant prend-il aujourd’hui dans notre économie tant subjective que familiale ? Dans l’économie du couple ainsi que dans...

Le 20 mai 2017, à Forcalquier, a eu lieu une journée d’étude Psychanalyse et littérature   dont le roman de Jonathan Safran Foer « Extrêmement fort et incroyablement près » se trouvait être le centre.

La question du traumatisme y est essentielle. Le roman de Jonathan Safran Foer inspire de multiples lectures. Le père d’Oskar Shell (9 ans), est mort dans les attentats du 11 septembre à New York. Cette perte, dont il se sent coupable va imposer au jeune garçon un parcours rocambolesque afin de retrouver la clé d’un savoir...

Claude Rivet : Le traumatisme était il sexuel ?