Bienvenue sur le site de l'EPhEP

Les inscriptions à l'EPhEP pour la rentrée 2018-2019 sont ouvertes, cliquez pour voir la plaquette 2018-2019 de l'EPhEP




Nominations dans l’École

 

 

Dans le cadre de la rotation des responsables de l’EPhEP, j’ai demandé à notre vice-doyen Claude Landman de prendre la charge que j’occupais, de Doyen de l’École.

 

De même Pierre-Yves Gaudard assurera la charge de vice-doyen laissée par Cl. Landman tandis que Angela Jesuino, ex-présidente de l’ALI, assurera celle tenue jusqu’ici par Marcel Czermak.

 

Claude Landman, Angela Jesuino et Pierre-Yves Gaudard assureront donc à ce jour les fonctions de Doyen et vice-doyens.

 

Pour ma part je poursuis comme à l’accoutumée les enseignements que je faisais à l’École.

 

      Charles Melman



 

Conseils de lecture pour l'été 


Mark TWAIN : "Cette maudite race humaine", édité récemment chez Actes Sud

Jean Daniel Causse : " Lacan et le christianisme", voir la présentation



Le Printemps

Publié le 16/07/2018

- L'ensemble du cours de Claude Landman "Introduction à la clinique psychanalytique des névroses"


Publié le 01/07/2018

- Conférence de Charles Melman : "Où commence la psychose"

- Compte-rendu analytique de Stéphane Renard sur le film de Cédric Kahn : "LA PRIÈRE


 

 

 

Edito de Charles Melman : Bonnes vacances !

Un dommage causé par le régime capitaliste n'est pas seulement lié à l'exploitation du travailleur mais, c'est moins aperçu, au fait de le priver du plaisir de travailler, de la jouissance qu'il y a à produire et de pouvoir être fier du résultat. Aussi à ses heures de liberté l'ouvrier va-t-il souvent bricoler chez lui, pour récupérer ce qui lui a été volé.
L'idée que le loisir serait un agrément est la fausse idée que l'on se fait des plaisirs du maître. La réalité est que celui-ci s'ennuie et envie, il a aussi cette fausse idée, la jouissance brute qu'il attribue au travailleur. ...

 

Ce dossier présente le cours magistral sur la "Clinique psychanalytique des névroses" que Claude Landman a donné en 2014 à l'EPhEP