Bienvenue sur le site de l'EPhEP

 


La rentrée scolaire de l'EPhEP  2017-2018 aura lieu le jeudi 14 septembre 2017. Les inscriptions sont ouvertes :

- voir les modalités d'inscription

- pour tout renseignement complémentaire adressez-vous au secrétariat par téléphone au 01 42 86 13 93 ou par email en utilisant le formulaire de contact.



Vignette Lacan rappeur

 - Le 10 juin 2017  Journée EPhEP  Lacan rappeur - La violence du réel est-elle soluble sur le divan ? en partenariat avec artpress, téléchargez l'affiche en cliquant ici 





Le Printemps

Document mis en ligne le 21/05/2017

- Conférence de Sylvie Zucca-Quesemand : Clinique contemporaine - "Fous d'images (les flux d'images sont-ils solubles dans notre imaginaire ?)

- Conférence de Charles Melman : Introduction à la psychiatrie - ParanoÏas



 

 

Attention : le séminaire de Tyszler "Défis actuels de la psychanalyse" est reporté à la rentrée.

Edito de Charles Melman : Sociopathie ?

Est-on en droit de parler de psychopathologie sociale et en quoi consisterait-elle ?

L’observateur dira qu’elle tient  à la rupture du pacte pacifique qui liait jusqu’ici les partenaires en dépit de l’insatisfaction  – narcissique ou objectale –  qui pouvait frapper telle ou telle classe sociale.

Le politicien, lui, dira que la maladie tient à ce déficit même et qu’il s’engage à le corriger.

L’analyste enfin, s’il était interrogé,...

Freud jugeait les femmes peu douées pour la morale. Que dirons-nous de leur éthique ?



Catherine Millet et Patrick Guyomard

EPhEP, MTh2 - CM, le 04/05/2017 

Paranoïas 

Je vais commencer ce soir par l’approche d’un défilé très étrange, puisqu’on peut dire qu’il n’a pas toujours...

Charles Melman : Introduction à la psychiatrie lacanienne - 5

Séminaire de Jean-Jacques Tyszler, le 25//03/2017  

Jean-JacquesTyszler : Je remercie Marc, qui vient de terminer le séminaire avec Charles Melman, d’être resté par gentillesse à mon égard. 

M. Darmon : Et intérêt. 

JJ. Tyszler : Marc Darmon dont je dirais le meilleur des nôtres,  si la formule n’avait pas été...

Jean-Jacques Tyszler : Les névroses post freudiennes