Société - Social

Dr Céline Rumen : Les particularités de la loi du 5 juillet 2011

Nous allons évoquer désormais les modalités de soins en psychiatrie tels qu'ils sont énoncés par la loi du 5 juillet 2011. Je pense que c'est important que vous connaissiez les modalités de soins et d'hospitalisation car, en tant que psychothérapeutes vous serez peut-être amenés à décider ou à souhaiter une hospitalisation pour l'un de vos patients et c'est toujours utile de savoir le faire ou de savoir de quoi il retourne.
Donc en ce...

Dr Céline Rumen : Les particularités de la loi du 5 juillet 2011

C.Landman : Introduction à la psychopathologie de la vie collective - Leçon 5

Je vous faisais également remarquer la dernière fois que malgré le caractère hypothétique et plus que fragile sur le plan anthropologique, just a story ainsi que s’exprime Freud lui-même, du meurtre du père de la horde primordiale à l’origine de la civilisation, ce qui lui importait surtout, c’est que ce meurtre ait réellement eu lieu. Pourquoi insister sur cette dimension du réel, ici du réel historique ? C’est ce à quoi Lacan répondra, non...

C.Landman : Introduction à la psychopathologie de la vie collective - Leçon 5

C.Landman : Introduction à la psychopathologie de la vie collective - Leçon 4

……L’unité libidinale de la masse, a pour conséquence l’exclusion et l’intolérance de tous ceux qui n’y appartiennent pas. Je vous rappelle les caractéristiques principales qui font l’unité de la masse :

L’amour effectif de tous ceux qui en font partie adressé au chef qui est mis à la place de leur Idéal du Moi ;
La prévalence du mirage, de l’illusion, ainsi que s’exprime Freud, que le chef aime d’un amour égal tous ceux qui...

C.Landman : Introduction à la psychopathologie de la vie collective - Leçon 4

M.Prouheze : Déontologie de la prise en charge en addictologie

J’avais envie d’intituler mon propos : « Ethique et bonnes pratiques » ; ces deux termes me paraissent parfois s’opposer dans notre pratique...
Pour parler de déontologie, on oppose la pratique du médecin avec la demande du patient, et c’est souvent dans cette rencontre un peu particulière que la déontologie prend tout son sens et on voit parfois la difficulté entre les bonnes pratiques normées par l’HAS par exemple et la déontologie...

M.Prouheze : Déontologie de la prise en charge en addictologie

D.Zagury : Introduction à la responsabilité pénale

Daniel Zagury est psychanalyste, psychiatre expert auprès de la cour d’appel de Paris, chef de pôle à Montreuil et auteur de plusieurs ouvrages dont « L’énigme des tueurs en série » est le plus connu, paru en 2008, et a participé récemment à l'ouvrage collectif Cruautés, paru début 2014.

Il intervient ici dans le cadre du cycle « Psychopathologie, droit et déontologie de la prise en charge » dirigé par le Dr. Faucher.

D.Zagury : Introduction à la responsabilité pénale