Théorie / Concepts

S.Thibierge : Usage et nécessités de la parole en psychopathologie - 2

…………. la parole nous vient de l’autre, et nous adressons en retour à l’autre. De quoi s’agit il ? Entrons un peu dans la difficulté. Il est temps maintenant d’aborder ce point que je fais exprès de ne pas vous donner tout de suite, parce que je voudrais tacher d’éviter que nous prenions trop facilement pour allant de soi des distinctions qui ont pu être faites par d’autres, notamment par Freud ou par Lacan, ou par d’autres psychanalystes, que...

S.Thibierge : Usage et nécessités de la parole en psychopathologie - 2

Th.Roth : La récusation

EPhEP, 3 Février 2014

Pourquoi la récusation ? Un terme utilisé depuis quelques années par un certain nombre d’analystes, cette notion, ce mécanisme qui diffère du refoulement, de la forclusion, du déni peut permettre d’appréhender, de saisir un certain nombre d’aspects de la clinique contemporaine ….

Th.Roth : La récusation

M.Gros : Du savoir au savoir-faire (MT 4 - CM 2)

[Erratum : une erreur informatique à l'origine d'une mise en ligne erronée d'un cours de M.Gros, nous lui présentons nos excuses. Cet extrait de conférence est celui qui était prévu.]

… Je me suis posé beaucoup de questions au sujet de l’enseignement de ce soir. Si je savais parfaitement ce que je voulais vous dire, le titre me posait question. J’ai repris, un travail de Vassilis Kapsembélis et de Sophie Keckskemeti : « La consultation...

M.Gros : Du savoir au savoir-faire (MT 4 - CM 2)

S.Thibierge : Pourquoi commencer par les psychoses ?

C’est que ce sont les faits isolés par les psychiatres au cours du 19ème siècle, les faits de la psychose ou des psychoses, qui ont mis progressivement les plus clairvoyants des psychiatres sur le chemin d’isoler progressivement les traits d’un X, d’un objet énigmatique, de quelque chose qui à partir à peu près de la Révolution française a commencé à être pris en considération à travers le fait qu’on s’est mis à consigner, à écrire avec soin...

S.Thibierge : Pourquoi commencer par les psychoses ?

Ch.Melman : Que puis-je savoir ? Analyse et théorie de l’apprentissage et de l’acquisition des connaissances - 3

Comme il se trouve, donc, que j’ai souhaité que nous profitions ensemble de quelques débats faits comme ça, avec vous, et devant vous avec Marcel Gauchet, et qui auront donc lieu au cours du mois de mai, deux débats, deux discussions, ce soir on peut dire que c’est la leçon, un peu abrupte, de clôture de ce que j’ai entrepris avec vous cette année et c’est donc pour vous récompenser que je vous ai fait distribuer une image, dont nous aurons l...

Ch.Melman : Que puis-je savoir ? Analyse et théorie de l’apprentissage et de l’acquisition des connaissances - 3

Pages