Bienvenue sur le site de l'EPhEP

 Rentrée 2022/2023

Les inscriptions sont ouvertes !

 

Elles s’effectuent par lettre de demande motivée accompagnée d’un CV, adressés au Doyen de l’École, le Dr Claude Landman, par mail à : inscriptions@ephep.com (limite d’envoi au 15/09/2022).


Les candidatures retenues donnent lieu à un entretien.


 

Pour télécharger le Livret des enseignements 2022-23, cliquez sur l'image du livret


- Publication du 30/05/2022

Nouvel édito de Charles Melman "Souvenir sans importance"


- Publication du 14/05/2022

Conférence de Claire Gekiere : "Thérapie de couple"


- Publication du 21/04/2022

Stéphane Thibierge : Difficile altérité


   

Il m’est arrivé de me disputer. C’était à un Salon du livre sous la tente de Philosophie magazine avec un philosophe médiatique sur le thème de la liberté. Après son exposé dont la gestuelle démonstrative déployée pour illustrer le thème de Kant « La limite de la liberté est de ne pas faire à autrui ce que tu ne voudrais pas qu’on te fît » faillit plusieurs fois m’éborgner, je fis remarquer, les yeux encore humides, à mon...

EPHEP, MTh4-ES16, le 14/05/2022

Cliquez sur la photo

EPhEP, MTh4-ES13, le 17/02/2022

Dr Christian Hoffman La dernière fois, je vous ai parlé de Jung, élève de Freud – élève chéri de Freud, même, pendant tout un temps – portant sur les épaules l’héritage que Freud voulait lui remettre. Et finalement ça a clashé. Aujourd’hui, je vais vous parler d’un autre élève de Freud, qui était très inventif aussi, et notamment sur la méthode et la technique :...

EPhEP, CM-MTh4, le 21/04/2022

Je reprends ce propos commencé il y a un moment déjà. […] Ce qui fera raccord, c’est que j’avais commencé à vous parler de cette question que j’avais intitulée « difficile altérité ». Je pense que c’est une question suffisamment importante, actuelle, sensible, pour que je n’aie pas trop de peine à vous en faire remarquer l’intérêt et l’importance pour nous, c’est-à-dire pour une école de psychopathologie.

L’altérité est aujourd’hui, c’est pour cela que j’ai...