Rumen C. Dr

Dr Céline Rumen : Les particularités de la loi du 5 juillet 2011

Nous allons évoquer désormais les modalités de soins en psychiatrie tels qu'ils sont énoncés par la loi du 5 juillet 2011. Je pense que c'est important que vous connaissiez les modalités de soins et d'hospitalisation car, en tant que psychothérapeutes vous serez peut-être amenés à décider ou à souhaiter une hospitalisation pour l'un de vos patients et c'est toujours utile de savoir le faire ou de savoir de quoi il retourne.
Donc en ce qui concerne les modalités de soin, la loi est disponible dans le code de santé publique relatif à l'organisation des soins psychiatriques.
L'organisation des soins psychiatriques durant les 50 dernières années : je vais vous faire lecture d'un document qui est édité par la « Psycom » qui a été élaboré par la directrice adjointe de Ste Anne Mme Alamowitch, ainsi que la directrice de Psycom et la chargée de mission de l'ARS, de manière à ce que vous ayez finalement les modalités administratives les plus nettes possibles, et en même temps je trouve que c'est un document très intéressant pour se faire une idée de l'esprit de la loi. Ça évite directement d'en faire un commentaire qu’on ne se privera pas de faire ensuite.

Dr C.Rumen : Le concept de dépersonnalisation

Alors, la dépersonnalisation, notion psychiatrique qu’interroge la psychanalyse à plus d’un titre, et notamment celui de sa subjectivité. La dépersonnalisation est une expérience, expérience du sujet, du patient, de l’individu qui s’exprime par une altération de la perception de soi, qui paraît soudainement étrange. Elle interroge donc la notion de dépersonnalisation, la notion de conscience de soi et de façon plus générale, la représentation que l’homme se fait de lui-même.
Par ailleurs, ce que la dépersonnalisation a de spécifique, au travers de sa subjectivité, c’est qu’elle ne peut s’établir qu’à partir du discours du patient à propos de son ressenti, sans objectivation possible. C’est le patient lui-même qui parle de son expérience, qui dit qu’il ne se sent plus le même, plus comme avant, etc. Et au travers de ce qu’il dit de cette expérience on peut en avoir une représentation nous même.

Subscribe to Rumen C. Dr