Chemama R. Mr

Roland Chemama : « Névroses, psychoses et perversions – Les perversions »

Dans l’enseignement qui est consacré aux structures cliniques, on m’a proposé de vous parler des perversions. Je vais choisir un axe un peu particulier et je vais tout de suite vous dire en quoi il est particulier et pourquoi je l’ai choisi. Il y a un paradoxe concernant les perversions. C’est qu’elles occupent une place qui n’est pas négligeable dans la théorie psychanalytique alors que les psychanalystes rencontrent peu de pervers. Disons qu’ils peuvent rencontrer des personnes qui ont des traits pervers mais il faut sans doute distinguer entre trait pervers et structure perverse, si on définit celle-ci comme un type particulier de rapport à l’objet de jouissance, ce que j’éclairerai peu à peu.

Roland Chemama : Les différentes méthodes psychanalytiques

Les différentes méthodes psychanalytiques... Les différentes méthodes, ça ne veut pas forcément dire que nous pensons que dans le même type de cas par exemple, on aurait la possibilité ou la nécessité de choisir entre des formes de pratique qui s’opposeraient, des choix donc que le praticien devrait faire dans telle ou telle situation. Cet aspect va être présent dans cette série de conférences, mais on peut aussi prendre les choses autrement, il y a de toute manière dans la pratique du thérapeute, de l’analyste, une diversité de situations, névroses, psychoses, adultes, enfants, et cette diversité peut suffire par elle-même à poser la question de plusieurs méthodes différentes. On n’a sûrement pas la même façon de faire avec un sujet psychotique qu’un sujet névrosé. Donc voilà, pour un peu situer la façon dont on prend les différentes méthodes psychanalytiques.

MTh4-ES13- Les différentes méthodes analytiques

Jeudi 14/01/2016 Questions générales sur l'idée de méthode psychanalytique

Jeudi 28/01/2016 Désir et responsabilité de l'analyste

Roland Chemama : Perversions

C'est nécessairement un corps de théories essentiel que j'essaye de mettre en place. Néanmoins, j'essayerai d'introduire des considérations qui me viennent depuis peu et qui renouvellent cette question. La question dont je pars, est celle-ci : "De quelle façon une approche psychanalytique peut-elle remettre en question nos a priori sur la perversion ?"

Pages

Subscribe to Chemama R. Mr