Que fait la folie à l’écriture ? N°48 du Journal Français de Psychiatrie

Auteur: 
Pierre-Christophe Cathelineau, Alice Massat
Editeur: 
Érès
Ref. : 
EAN : 9782749266886

JFP 48

 

Avec la participation de Gérard AMIEL, Annik BEAULIEU, Edouard BERTAUD, Daniel BUSTO, Elsa CARUELLE-QUILIN, Christian FIERENS, Xavier HOUSSIN, Marie JEJCIC, Claude LANDMAN, Patricia LE COAT-KREISSIG, Onuma NEMON, Cyrille NOIRJEAN, Thatyana PITAVY, Ralph SCHOOLCRAFT, Stéphane THIBIERGE

 

C’est un parcours à la fois littéraire et clinique que nous proposons pour répondre à cette question. La lecture d’auteurs confirmés, dans la littérature et la poésie, et sans doute affectés de ce qu’il convient d’appeler avec prudence « l’expérience de la folie », nous permet d’entrevoir qu’au jeu de la métaphore, parfois qualifiée de délirante, ou d’une écriture tout en métonymies, l’écrivain peut, jusqu’à un certain point, distordre la langue et les figures stylistiques pour leur donner une coloration particulière qui situe tout l’enjeu de l’écart autorisé par rapport aux figures admises du style et de la langue. C’est là l’importance d’une invention permise par la lettre pour fixer un certain réel et donner au lecteur, qui peut être le patient ou l’écrivain, un bord auquel, dans sa lecture, il puisse bon an mal an s’arrimer. C’est aussi tout le travail d’une clinique qui se dit à la lettre et prend les contours de celle-ci pour engager dialogue et affrontement avec ce réel de la folie dont le travail de l’écriture éloigne, en s’en rapprochant au plus près.

Telle sera la trame du parcours qui nous est proposé dans ce numéro.

Pierre-Christophe Cathelineau



Accédez au site del'éditeur en cliquant ici